1001-paris.com
E-commerce / Shopping

Les différents types de bouchons suivant les utilisations

Il est impensable d’imaginer commercialiser une boisson sans prévoir au préalable un bouchon pour la fermer. Vins tranquilles ou effervescents, spiritueux, boissons sucrées, liqueurs, bières, et même eaux, le bouchon est un élément indispensable, à la fois pour conserver le liquide, mais aussi s’assurer qu’il ne se renverse pas. Découvrez donc dans cet article les différents types de bouchons qui peuvent être employés.

Les bouchons en liège aggloméré

Ce type de bouchons convient idéalement pour les vins tranquilles dont la conservation n’excède pas 6 mois. Il s’agit d’un type de bouchon qui est obtenu en triturant les chutes de tubage ou extrait en découpant des rondelles dans l’arbre. Une fois débité, le bouchon en liège est mesuré selon la taille du goulot de la bouteille à laquelle il est destiné avant d’être collé. Bien évidemment, la colle est conforme à une utilisation alimentaire. Il existe des bouchons agglomérés faits à partir de granulés de 2 à 4 millimètres et des bouchons faits avec des granulés de 0,5 à 3 millimètres aussi appelés bouchons micro agglomérés.

Les bouchons en liège naturel

Ce modèle de bouchons est obtenu directement à partir de planches de lièges. Ces dernières sont découpées à l’emporte-pièce et ensuite séparées en fonction de la composition de l’arbre dont elles sont extraites. Les bouchons en liège naturel sont répertoriés en fonction de la qualité visuelle lors de la découpe. Sup est enregistré comme une excellente qualité tandis que 6 est considéré comme une qualité moindre. Il peut arriver très rarement que ce type de bouchon soit obtenu avec différentes parties de liège collées les unes aux autres.

Les bouchons colmatés

Ils sont comme leur nom l’indique obtenus par colmatage. Cette opération consiste à former le bouchon en comblant les lenticelles avec de la colle et de la poudre de liège. Ce geste permet de garantir un rendu plus homogène ainsi qu’une excellente efficacité lors de l’obturation de la bouteille en verre. Ce type de bouchon est également catégorisé selon la qualité de leur aspect visuel.

Les bouchons en liège à tête

Ils conviennent exclusivement aux spiritueux. Ce type de bouchons est constitué d’un bouchon en liège naturel surmonté d’une tête en plastique ou en toute autre matière. L’embouteilleur peut dans ce cas faire le choix de personnaliser le bouchon pour plus d’authenticité lors de la commercialisation de son produit. Il présente aussi l’avantage de pouvoir déboucher et reboucher la bouteille avec une parfaite aisance.

Les bouchons techniques

Ce genre de bouchons a fait son apparition assez récemment. Ils sont également appelés bouchons « n+n ». Ces bouchons en liège sont conçus à partir de liège de qualité qui est aggloméré et n rondelles de liège naturel qui sont collées sur un bout du bouchon ou sur les deux à la fois. Le « n » désigne de nombre de rondelles qui vont être accolées à chacune des extrémités du bouchon. Ainsi, on peut voir des bouchons 1+1, 0+1 ou encore 0+2. Avec ce type de bouchons, les bouteilles sont parfaitement hermétiques et cela, grâce aux propriétés du liège aggloméré. De plus, ces bouchons garantissent une excellente conservation du vin qui entre en contact avec lui.

Autres articles

Comment se faire livrer ses courses à Paris ?

administrateur

Présentation de la société café de Mick : une livraison de café en grain sur Paris

administrateur

Présentation de la société E-liquidz

administrateur