1001-paris.com
maillot de bain
Paris Info

Où acheter son maillot de bain de l’été, nos marques préférées

Les vacances d’été sont aux portes ! Eventrée au milieu du salon, la valise se remplit petit à petit : crème solaire, sandales, lunettes de soleil… Il ne manque plus que le maillot de bain de l’été pour lézarder sur la plage ou barboter depuis la piscine familiale. Voici quelques marques qui méritent un plongeon !

Make my lemonade, en body positive

La pétillante marque de Lisa Gachet propose avec sa collection Time of my life,  deux modèles de maillots : le Felix en deux coloris et le beach bi-goût.  Culotte taille haute emboitante et soutien gorge triangle pour le premier et maillot de bain une pièce bicolore pour le deuxième. Si le Beach offre un petit look Wonderwoman, le Felix se décline en version framboise ou mandarine pour un look acidulé. Cerise sur le gâteau, les modèles taillent jusqu’au XXL et on peut les essayer directement à la boutique parisienne. Attention tout de même,  ils risquent de partir comme des petits pains.

Maillot de bain Make my Lemonade – 79 et 89 euros en fonction des modèles, fabriqués au Portugal.

Apnée, en eaux profondes

Imaginé en 2022 par deux anciens camarades de classe, Marion et Sébastien, Apnée est née de la passion des fondateurs pour l’océan, la plongée et Le Grand Bleu. Rien d’étonnant donc à ce que la marque de swimwear se préoccupe tout particulièrement du milieu marin. Les maillots de bain sont ainsi confectionnés à partir de la fibre SEAQUALTM composée elle-même de déchets plastiques repêchés dans l’océan. Autre point éthique, Apnée s’est associée à l’association Surfrider contre la lutte de la pollution des océans et reverse 1 euro à chaque maillot de bain acheté. De quoi voguer sans vague à l’âme !

Apnée, maillots de bain à partir de 95 euros, fabriqués au Portugal 

Luz, baignade éclairée

Des maillots de bain en coton bio certifié GOTS et confectionnés de manière équitable au Pérou : voici Luz (lumière en espagnol). Lancée par deux sœurs, Claire et Alix Mougenot en 2012,  cette griffe française s’inscrit dans une démarche éco-responsable et éthique. Élaborés en 93/7,  une matière entre l’élasthane et le coton bio et à partir d’Econyl, un fil de nylon conçu avec des déchets trouvés dans les fonds marins, les maillots cochent toutes les cases. Quant aux coupes, elles sont tantôt asymétriques, tantôt échancrés pour varier les plaisirs.

Luz – entre 120 et 160 euros, fabriqués au Pérou de manière équitable 

 Albertine Swim, à Biarritz

Créée par deux passionnées de l’océan, Anémone et Caroline, Albertine Swim fait des vagues depuis une dizaine d’années. Installée à Biarritz, la marque signe un swimwear raffiné et créatif. Pour l’été 2019, Albertine a surfé jusqu’au Maroc et s’est inspirée des couleurs de son voyage. Ambiance terracotta, vert et rose. Les modèles se déclinent une et deux pièces et s’amusent des détails, cache-cœur bicolore pour le Camarat, effet drapé pour le Calypso ou encore petits volants pour Clémence. Côté taille, Albertine taille du 34 au 42. Quant au prix, il varie en fonction des maillots, comptez entre 130 et 160 euros.

Albertine Swim – Entre 130 et 160 euros – fabriqués en Tunisie 

Autres articles

On a testé la méthode « Lagree » pour des abdominaux en béton

administrateur

Où célébrer la culture féministe à Paris ?

administrateur

On a testé les soirées jazz gratuites à l’hôtel Baume

administrateur

On a testé : Virtuel Center, un espace consacré à la réalité virtuelle

administrateur

Idée balade : l’immense parc de la Cité universitaire et ses « maisons » internationales

administrateur

Où manger argentin à Paris : notre sélection de bons restaurants

administrateur