1001-paris.com

Un tea time au fromage au salon de thé de la Maison de la Chine

Comme ça, naturellement, on ne se dit pas « tiens aujourd’hui j’irai bien prendre le thé dans une agence de voyage ». Et pourtant. À la Maison de la Chine, on y va effectivement pour réserver ses vacances, mais pas seulement. Avec ses conférences, ses expositions, sa boutique et son corner restauration, c’est un véritable espace de vie. Et on n’a même pas besoin de faire semblant de vouloir booker une croisière de 15 jours sur le Yangzi pour y avoir accès ! C’est ouvert à tout le monde.

C’est un salon de thé atypique

Le corner restauration de la Maison de la Chine, ou plutôt son salon de thé, propose tous les jours (sauf le dimanche) un tea time hyper atypique. Un tea time à base de fromage. Pour ça non plus on ne se dit pas naturellement « tiens aujourd’hui pour le goûter j’me ferais bien un maroilles – earl grey ». Le thé avec le fromage n’est quand même pas l’association la plus évidente du monde. Et pourtant. Aussi improbable que ça puisse paraître ça se marie très bien !

& un salon de thé gourmand

Bon, on ne boit pas non plus n’importe quel thé avec n’importe quel fromage. Il y a quand même des accords à respecter. La Maison de thé de la Maison de la Chine a donc collaboré avec Marie Quatrehomme -meilleur ouvrier de France fromager et affineuse- pour proposer trois formules très équilibrées :
– Fourme d’Ambert, thé Lapsang Souchong et pâte de figues aux noix concassées.
– Saint Nectaire, thé du Yunnan et pâte de fruits à la pêche, poivre blanc et cranberries.
– Comté, thé Bai Mu Dan et pâte de fruits aux coings. Les pâtes de fruits permettent de faire la liaison entre le fromage et le thé et tous les éléments fonctionnent hyper bien ensemble. Bizarrement le thé adoucit le palais et il n’y a aucune remontée un peu âpre (comme cette monstrueuse association qu’est le camembert avec le jus d’orange, je ne sais pas ce qui m’a prit ce jour là mais ça m’a vacciné à vie !).

Et sinon, pour les moins téméraires, un tea time sucré est également disponible. On retrouve alors les créations de la pâtisserie Ciel et notamment ses Angels Cakes (cette formidable invention qu’est le gâteau à la crème sans beurre ! Alléluia).

Autres Articles

L'Oga – restaurant world food – Paris

administrateur

Le Dauphin, restaurant de tapas de luxe – Paris

administrateur

3 endroits où manger des bagels à Montmartre.

administrateur

Du sirop de cactus chez Alice Délice

administrateur

Chef étoilé – 2 restaurants à Londres

administrateur

Coco de mer, cuisine des Seychelles – restaurant à Paris

administrateur

Street food sur le toit des Galeries Lafayette – Paris

administrateur

Le restaurant de hot-dogs FastandFood chez Lekker à Montmartre.

administrateur

Resto d’anniversaire de ta meilleure pote

administrateur