1001-paris.com

Cuisine fusion – mes adresses préférées à Paris

/// POUR PLANTER L’DÉCOR
Les cabanes de pêcheurs ont le vent en poupe depuis quelques temps déjà à Paris. Tout le monde est en quête de son petit coin iodé pour se ressourcer. Bertrand Grébaut aurait donc eu tord de s’en priver. Après son Septime fraîchement étoilé, il te propose, avec Clamato, une échappée marine en mode bistrot plutôt décontracté.

/// C’EST UN RESTAURANT ATYPIQUE
Clamato c’est une cabane en bois verte et bleu canard, lumineuse avec ses baies vitrées et conviviale avec son comptoir. Clamato c’est aussi un mash-up de deux grandes tendances actuelles. Celle des tapas chics d’un côté et celle des bars à huîtres et produits de la mer de l’autre. Et c’est réussi !

/// & UN RESTAURANT GOURMAND
À la carte tu trouves entre autres : différentes variétés d’huîtres, des accras de crabe -très bons-, une bresaola de thon avec betterave et basilic -magnifique et la bresaola est bluffante-, un haddock avec pomme de terre et moutarde, un maquereau avec choucroute de navet et chou frisé, une dorade marbrée avec radis noir et coriandre, des coques avec butternut et curcuma frais -la butternut était trop ferme à ton goût-, une mandarine givrée et noisettes -l’accord est canon- et, le meilleur pour la fin, une tartelette au sirop d’érable vraiment mortelle ! Il faut que tu comptes environ trois assiettes par personne pour être calé. L’idée étant évidemment de les faire tourner autour de la tablée.

/// LE PLUS ET LE MOINS
Contrairement à Septime -où il faut absolument réserver 3 semaines avant-, Clamato ne prend pas de réservation. Tu dois y venir tôt en espérant très très fort y trouver une table ou un bout de comptoir de libre.

Clamato – 80 rue de Charonne 75011 Paris – 01 43 72 74 53 – Pas de réservation – Plats de 7 à 21€ – septime-charonne.fr

/// POUR PLANTER L’DÉCOR
On ne peut plus touristique, Montmartre offre un choix très très large en matière de restauration. Sauf qu’il s’agit essentiellement de cafés et bistrots traditionnels qui proposent une cuisine française classique. Bien entendu cela fait le bonheur des vacanciers en quête d’authenticité, mais toi qui vit ici, tu aspires à un peu plus d’originalité et de spontanéité. Et c’est là que La Famille fait ton bonheur à toi. La Famille est certes à Montmartre, mais elle a eu la bonne idée de s’isoler dans une rue à l’écart de l’affluence de la rue des Abbesses. Pas d’enseigne tapageuse ni de menu en 36 langues ici, La Famille se fait discrète. Et ça, c’est bien une qualité qu’il faut lui reconnaître.

/// C’EST UN RESTAURANT ATYPIQUE
La Famille c’est un endroit jeune et branché avec une partie restaurant au fond de la salle et une partie bar à cocktails à l’entrée. Et ce qui a fait la réputation du lieu se sont justement ses cocktails puisque ce sont les seuls mojitos de Paris à être préparés avec de l’azote liquide. Tu as un choix de 6 mojitos moléculaires aux parfums très originaux : framboise / passion / piment ; poire / basilic ou encore mangue / passion / wasabi. Leur préparation est un spectacle à part entière et leur forme aussi puisqu’ils sont tous customisés avec des bonbons ou des chocolats. Une tuerie.

/// & UN RESTAURANT GOURMAND
La Famille c’est aussi un restaurant qui propose une bonne cuisine fraîche et inventive sous forme de formules. Selon le marché : velouté de topinambour, saumon mariné en croûte de graines, foie gras au cacao, carré de porc Pata Negra, Tortellini haddock et poutargue, caille laquée, tarte au citron en 3 parties, millefeuille aux marrons, … Par contre tu dois absolument réserver car la salle est très petite et toujours complète.

/// LE MOINS
La Famille n’est ouverte que les soirs du mardi au samedi.

La Famille – 41 rue des 3 Frères 75018 Paris – 01 42 52 11 12 – Page Facebook
E/P ou P/D à 31€ – E/P/D à 36€ – Menu dégustation en 6 plats à 50€

/// POUR PLANTER L’DÉCOR
2 étages, 1 brunch, 29 tapas, 8 desserts, 18 cocktails, 38 références de vins. Des saveurs espagnoles, libanaises, mexicaines, italiennes, françaises, américaines, thaïlandaises, argentines. Des banquettes, des fauteuils, des tabourets et des chaises dépareillées. C’est bon tu peux reprendre ton souffle ! Tu auras donc compris qu’au Belmont il y en a pour tous les goûts. C’est un peu l’endroit qui met tout le monde d’accord lorsque tu as des potes aux goûts aussi différents que de paires de chaussures dans ton armoire.

/// C’EST UN RESTAURANT ATYPIQUE
Le décor du Belmont est top. Type bar New-Yorkais. Tu t’y sens bien. Le néon extérieur te met tout de suite dans l’ambiance et le majestueux escalier fait son petit effet. Niveau carte, encore une fois tu adores, il n’y a pas le traditionnel principe d’entrée/plat/dessert mais uniquement des dips, tapas, planches et petites portions à partager ou pas.

/// & UN RESTAURANT GOURMAND
Tu t’es laissée tenter par le filet de veau au marsala et mozzarella fumée. Une tuerie. La viande est hyper tendre et la sauce au marsala hyper parfumée. Le fromage du jour était une belle part de Saint-Nectaire. Hyper généreux et très goûtu. En dessert tu as bien sûr pris le carrot cake à la violette. Un de tes desserts préférés associé à un de tes parfums préférés tu ne pouvais passer à côté. Malheureusement tu as tellement fantasmé sur ce dessert que quand tu l’as goûté et que tu n’as pas senti la violette tu as été un peu déçue.

/// LE PLUS
Les serveurs sont vraiment adorables !

Belmont – 86 rue Réaumur 75002 Paris – 01 40 41 90 90 – belmont-restaurant.fr
Filet de veau au marsala à 14€, fromage à 7€ et carrot cake à 8€. 

Autres Articles

Tea time corsé au Bar W Opéra

administrateur

Chez Bliss il y en a pour tous les goûts

administrateur

Le Boeuf A Boss – restaurant malgache et réunionnais – Tours

administrateur

10e arrondissement – les bons restaurants

administrateur

Street food sur le toit des Galeries Lafayette – Paris

administrateur

Coco de mer, cuisine des Seychelles – restaurant à Paris

administrateur

Spécialités américaines : nos restaus préférés

administrateur

The Fish Club : un bar à poisson péruvien à Paris.

administrateur

Top 3 des restaurants dans lesquels tu aimes aller pour t’évader le temps d’un dîner

administrateur